mana_trini (mana_trini) wrote,
mana_trini
mana_trini

  • Mood:
  • Music:

Chasse dans le bleu...

Voilà des mois que je regarde les magazines "apnéa", la bible de la chasse sous marine "le grand livre de la chasse sous marine et de la plongée libre", en me disant ca doit être fou d'avoir un gros poisson en bout de flèche!
Ca fait des mois que je chasse avec une arbalète Beuchat 115cm simple sandow, flèche tahitienne, je prends beaucoup de plaisir à chasser sur le reef, la barrière, mais j'avais un oeil rivé sur le 97-6, journal d'annonces gratuites qui parait tout les vendredi...
Je trouve l'annonce qu'il me faut "vends Riffe C3 X avec moulinet, flèche tahitienne et pointe détachable..."dans mes prix.
Je fais affaire le dimanche à Tsingoni c'est le jour du mariage...et rencontre par la même occasion Teddy le vendeur qui semble être un bon chasseur, agachons à 28m par exemple...
J'ai fini mon cycle de travail, il faut aller chasser!! Mais lundi nous sortons le bateau de l'eau, pour révision moteur avec serge, notre "mécano collègue". Il faut que nous essayons une nouvelle hélice pour prendre plus de tour moteur...
Le soir même vers 19h appel de Marc qui me propose une chasse à la journée départ mardi à 6h00 du mat, j'ai l'aval de Miq ma bouénie, c'est OK...
Mardi matin réveil à 5h30, le matos est prêt, par contre le vent souffle fort et il pleut à torrents.
Au ponton je retrouve Marco qui attend l'avis des deux autres chasseurs sur grande terre, ils sont chauds, nous partons.
Le nouveau bateau de Marc est trop bon, un vrais bateau de pêche avec tout ce qu'il faut comme sécurité, avec prise au de mer pour rinçage régulier du bateau, bien motorisé, une balle.
Nous arrivons à Mamoudzou et prenons à bord Christophe un jeune docteur généraliste (aussi docteur es Riffe, il connait bien le matériel, et Franck prof de sport, tout deux sont bien cool, la journée sera agréable.
Nous partons donc sous la pluie, en direction de l'ouest de grande terre, et déjà à auteur de la pointe d'Andréma le temps semble s'améliorer.
La mer est belle et le soleil est présent lors de notre premier arrêt au large de la grande passe de l'ouest. Je vais à l'eau avec Christophe et Franck, Marc reste à la barre pour faire la sécurité.
Au début, rien pas de vie, notre baron, un appât faite d'éléments brillants et bruyants plongé à une dizaine de mettre sous l'eau, n'attire rien.
Nous bougeons régulièrement de spot, en observant les courants, il faut du jus pour le pélagique.
Nous chassons sur des fonds allant parfois de 30 à 120m, dans le bleu, c'est impressionnant de plonger en apnée vers le bleu profond de l'océan, sans savoir ce qui va surgir des profondeurs.
Vers 9h30 je tire le premier poisson un mérou de 5kg5 qui est sur un tombant à 20m et qui monte vers moi, il sera fléché à 17m. J'avais des appréhensions, mon nouveau fusil en bois Riffe est très puissant, la flèche est propulsé par trois sandows, et il ne faut pas que je rate ma cible sous peine de voir mon ice pick pointe détachable (80euros!!!) incrusté dans le corail, je décide donc de tirer de loin, je tape le mérou loin du système nerveux, mais la pointe détachable est redoutable et le poisson est pris.
Nous avons établis un système de roulement à trois dans l'eau, très rassurent:

Le premier chasseur plonge.
Le second chasseur en surface ce relaxe, il peut même au besoin fermer les yeux pour mieux se concentrer.
Le troisième chasseur lui aussi en surface fait une surveillance active du plongeur  tout en tenant le baron.
Ci le chasseur tape un poisson en profondeur, son collègue en surface décent sur lui, s’occupe de la prise et du fusil du chasseur et lui permet ainsi de remonter tranquillement sans effort.
 
Avis à mes amis chasseurs soyons sérieux ! Avec une bonne sécu les apnées sont plus longue et plus profonde.
 
Plus tard Franck flèche le premier wahoo ( aussi appelé thon banane) qui sera le plus gros avec environ 20kg, sa bouée fuse à la surface en plongeant parfois, nous la suivons en attendant que le poisson se fatigue, c’est fou la distance que le poisson fléché parcours en une seconde !!!
Je flèche le second wahoo, il fait 11kg puis un autre de 8.5kg, en tout à la fin de la journée il y en aura 7.
Marc fera 4 wahoo, manquera un gros Thon a dents de chien.
Christophe hésitera à tirer un gros marlin de 150 kg environ ( il ne sera assez près pour assurer le tir).
Un super baptême pour mon nouveau fusil en bois et pour ma première chasse dans le bleu, vraiment différente de la chasse sur le récif.
Baptême gratifié par la visite d’un requin gris de 2.5m et celle plus inquiétante d’un requin Bouledogue un peu plus grand mais surtout beaucoup plus gros et à la mauvaise réputation !
 
Voici quelques photos :

 
Mon nouveau fusil Riffe C3 X avec pointe détachable


Mes premiers Wahoos


Chérie des triplets!!!

@plus.
 


 
Tags: Chasse sous marine à Mayotte, mayotte, spearfishing, wahoo
Subscribe

  • Heures sup chez les faure

    Miq prépare son artisanat pour Camerone, la fête de la Légion étrangère, une fois l'an la base attire beaucoup de bados, venant même de grande…

  • Bivouac chasse entre potes

    Pas de gros résultats niveau pêche, encore une fois nous n'allons pas rivaliser avec les long liners... La navigation était agréable, la chasse un…

  • Pas de vent, navigation au SPI

    Notre spi version chocolat pistache avant qu'il ne se déchire...opération couture en cours.

  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 6 comments