?

Log in

Previous Entry | Next Entry

Hola Bolivia!!!!!

Voyage confort et rapide pour ces backpackers modernes que nous sommes, le stop....please!?!
Un peu dommage, mais le temps imparti ne nous laisse pas le choix, nous survolerons le lac Titicaca, immense vu du ciel.
Nous arrivons donc a La Paz, megalopole Boliviene. Un peu a la mode bresiliene, les riches sont downtown, les pauvres habitent les versants eleves de la cité. Pour la plus haute capitale du monde (entre 4100m et 3000m) ca a une importance... l'oxygene y est plus rare.

IMG_3768

Vivante et polluee cette ville n'est pas aussi malsaine que Lima en a l'air.
Nous restons dans un hotel tres correct appele Rosario. Service et personnel excellent.
Mangeons pas mal. Les gens sont beaucoup moins racolleur qu'au Perou.

Toujours un peu galere dans ces zones touristique de savoir qui choisir et que faire en terme de sorties.
Une chose est sure je veux faire la "route de la mort" en VTT de descente, on m'en a dis du bien ainsi que de la societe Gravity Assisted Mountain Biking. Miq ne ceut pas le faire, c'est la saison des pluies et suppose etre dangereux, mais Osmar en bon (et vraiment bon), professionel et commercial, la decide facilement a me joindre. Nous rencontrons dans leur bureau un couple d'australien bien cool, Daniel et Louise, Miq se sent mieu de savoir qu'une autre "pintade" descendra avec nous le lendemain.
Gravity assurent leurs velos, sont top, tout suspendu, Kona, neuf ou presque, frein a disque.
Matos meme inutile pour ce que sera finalement la descente. 20 morts en VTT, 320 en bus et voiture. El camono de la muerto, n'est pas a prendre a la rigolade, mais si on ecoute les guides, c'est vraiment a la portee de tous.
Soit tu assures un max, soit tu sur estime tes capacite et tu prends de gros risques.
La route goudronnee puis en terre et cailloux, offre une vue superbe sur les montagnes et la vallee.
A faire donc, mais si vous etes des adeptes de descente ou de VTT, partez plutot pour "The Ghost Ride" ou "The Secret Single Track", plus technique, plus nature, plus d'adrenaline, je suppose.
Un seul reproche a la descente, pas mal de nanas (Miq fini juste derriere, le guide de tete, Mesigue et Daniel) donc parcour un peu plus lent, un peu trop d'arret a mon gout.

Pour en savoir plus...


Un des endroits ou il faut pas se rater, le chemin a la largeur d'un bus...

IMG_4233

On fini nos 3h de descente (3600m de denivele) dans la jungle, Coroico. Au fil de la descente, on se dessape, on part en pentalon, blouson et fini en short et T shirt.

Nous passons une nuit dans une assos-refuge pour animaux maltraites ou abandonnes. Pas mals de jeunes teminent leur descente ici et decident de donner un peu de leur temps a cette assos et aux animaux (singes, Perroquets, Ours, chiens...tous du perou ou de la bolivie).
Bon esprit.

Une autre nuit dans les hauts de Coroico, repos et meditation au bord de la piscine.

IMG_4151

De retour a La Paz nous quittons D et L ils partent pour Rurrenabaque faire un tour (3j) dans la pampa en terre amazoniene.
Nous decidons une route moins touristique. Deux transport, un bus pour Patacamaya (2h) puis un minibus pour Sajama (2h30).
Dans se derniers nous ne sommes pas les seuls gringos, Abil et Beatriz un couple d'Espagnol, on faient le meme choix et auront les meme...deceptions..
On arrive a Sajama qui devait etre un morceau de nature et de calme...en fait on y fete exceptionellement la fin de l'annee scolaire. Il y a ici 100 habitants, et seuls les enfants ne sont pas bourres...
On comptait dormir chez l'habitant, mais tout le monde est cuit, meme les gerant des deux ou trois hotels miteux ont desertes. Une gamine nous ouvre le portes d'un endroit appele Oasis...pour 25 bolos par personnes nous aurons un petit lit chacun, par contre les draps ne seront pas changes, l'electricite nous sera coupe.

Impossible de s'endormir, car les (desole) consanguins/sourds ne coupent leur musique de merde (genre de musique de resto chinois a la sauce Aymara) que vers 23h et les haut parleurs sont bien sur a notre fenetre...
Nous voulions rester deux jours, nous decidons ainsi que A et B de partir au petit matin.

Autre surprise, le collectivo qui devait partir a 6h du mat est parti a 4h30... nous attendons qu'un second chauffeur decuve, et apres avoir pris un petit dej chez sa mere (du reste tres gentille), nous decollons vers 9h...
Theophila a 52 ans, en parrait 72...elle vit toute l'annee sans chauffage dans une maisonnette en brique de terre, elle nous fait un cafe et des oeufs. Merci a toi Theophila, tu aura ete notre seul point positif.

IMG_6975

Plus tard je vous raconterai notre voyage pour Uyuni, les Salars, et notre arrivee au Chili.

Bisous.